Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/12/2015

Batterie Pour HP 593562-001 Achetez

Après la version de FHD, nous testons actuellement de nouvelles XPS de Dell 13 avec un écran QHD de Infinity côtés Skylake Core i7. Volonté supérieure plaisir d'image et plus de pouvoir se faire au détriment de la vie de la batterie? Mettre à jour 03/12/2015: Les durées de fonctionnement du XPS 13 ont été allongées considérablement suite à une mise à jour du BIOS.
Les testeurs ont vivement félicité le XPS 13 9350 (FHD, i5) dans le test: Mis à part quelques détails, il y avait une très longue liste de pro arguments en opposition à de modestes trois points clés sur le côté de con. Sera un aspect négatif maintenant être ajouté? Sera le monstre de pixel avoir une durée de vie de la batterie encore plus courte que les anciens modèles XPS 13?

Le Core i7 est également en valeur un regard détaillé - après tout, le testeur a salué le fait que le modèle Core i5 dans le XPS 13 n'a pas étrangler sous forte charge. Ce que ce sera également le cas ici? Les utilisateurs peuvent récupérer le maximum de performance possible qu'un i7-6500U base peut accomplir?

Nous allons nous concentrer sur la performance (augmentation), sur les différences potentielles dans les émissions, la vie de la batterie avec le Core i7, et bien sûr le QHD + panneau (3200x1800 pixels). Plus d'informations concernant d'autres aspects peuvent être trouvées dans l'examen approfondi du Dell XPS 13 (9350, i5, FHD).
Touchpad instable - le pad est bien équipé, sur sa monture, et les clics sont effectués instantanément. L'échantillon d'examen, veuillez nous sont fournis par Dell Allemagne, ne présentait pas la question d'un tampon "fragile" que certains appareils des anciens lots de production affichés.

Coil pleurnicher - était pas audible. Nous ne entendu un calme, crépitant cohérente. Cependant, nous avons dû placer notre oreille sur les évents de la plaque de base de l'entendre. Par conséquent, il serait possible d'appeler un dispositif silencieux.
Nous testons les performances du lecteur de carte installée avec notre Pro SDXC 64 Go UHS-II carte SD Toshiba référence EXCERIA. Le taux de transfert maximal est de 209 Mo / s lors de la copie de gros blocs de données, tandis que les 109 Mo / s peut être attendue avec les fichiers image JPG standard (env. 5 Mo chacun). Le lecteur ne fallait 10 secondes pour notre dossier d'image de 1090 MB. Moyenne lecteurs ont besoin 16-25 et beaucoup même de 60 à 70 secondes (par exemple 15 Mo / s en 72 secondes: Nitro VN7-572G Acer).

La webcam offre seulement 1280x720 pixels. Cela suffit pour un appel vidéo Skype, mais il est en fait trop peu pour la gamme de prix supérieure. Pas même la netteté de l'image est précise. Les zones sont grossièrement floues, les contours sont très pixélisé, surtout à l'intérieur. Ce dernier est beaucoup mieux à l'ombre ou dans des conditions ensoleillées en plein air; les photos semblent acceptables au premier coup d'œil. Cependant, le bruit mentionné est à nouveau visible lorsque vous zoomez un peu. Le petit capteur est certainement pas l'un des pires que nous avons rencontré dans les ordinateurs portables. Il est, cependant, pas une webcam prime, soit, mais seulement celui qui fait son travail - et pas plus et pas moins.
3200x1800 pixels sur 13 pouces - qui est assez imposante voyant que nous sommes à la recherche à 276 PPI ici. Cette résolution fine est plus sensible que les pixels à l'œil (à partir d'environ 30 cm / ~ 1 pi), et nous avons donc utilisé notre microscope. Un pixel est maintenant 0.092 millimètres. Comme dans le précédent, la haute résolution est combiné avec un 10 doigt multi-écran tactile, à savoir le SHP1421 LQ133Y1 par Sharp. Contrairement à l'ancien modèle (XPS 13 à 9343, également SHP1421) ceci est un panneau IGZO. Sharp a présenté cette technologie sur le marché, où la silice amorphe (aSi TFT) remplace l'oxyde d'indium gallium zinc. Cela augmente la mobilité des électrons à plusieurs reprises, et conduit à des vitesses de réaction plus rapides. Cela pourrait être la théorie parce que les 30 ou 40 millisecondes spécifiées dans les temps de réponse ne sont pas ce que les joueurs seraient attendre.

Nous mesurons la luminosité de l'écran TFT en utilisant handicapés luminosité adaptative dans une pièce sombre par défaut. Nous ne constatons fluctuation visible dans la luminosité de base comme cela est courant pour les capteurs (lumière ambiante) après la désactivation de cette option. Cependant, le capteur dans notre XPS est resté actif, qui nous avons enregistré via des taux différents selon que nous avons couvert le capteur côté de la webcam (centre: 285 cd / m²), laissé à découvert (308 cd / m²) ou éclairé par une petite lampe (323 cd / m²). La luminosité a donc encore un peu de potentiel. La luminosité de l'écran ne correspond plus avec les bons taux de la XPS 13-9343 contact / sans contact, de toute façon. La raison pourrait être contenu Adaptive Contrôle du rétroéclairage de Dell (CABC), qui est une commande du microprogramme de la luminosité de l'écran en fonction du contenu. Une option CABC off est pas dans le BIOS.

Après enquête, Dell a répondu que le contenu Adaptive Contrôle de la luminosité (CABC) a bien fonctionné, mais il y avait des demandes des clients qui trouvent que ennuyeux. Dell dispose d'un outil pour QHD + XPS 13 systèmes pour désactiver CABC pour ces utilisateurs - ou aussi pour certains domaines d'application. Toutefois, Dell a dû admettre que l'astuce ne fonctionne pas sur XPS 13 appareils FHD. Dell n'a pu nous fournir avec elle à la date de publication, mais nous allons essayer quand il est disponible.
L'écran de Sharp ne couvre que 93% de l'espace de couleurs sRVB, Adobe RVB et ne devrait même pas être envisagée avec 59%. Calibrage ne change pas, mais il améliore la couleur et niveaux de gris précision. DeltaE de ColorChecker tombe de 2,5 à 2,4, et en niveaux de gris est réduite de 2,0 à 2,9. Nous utilisons les taux de non-calibré DeltaE pour la notation. Les propriétaires de l'XPS 13 QHD + peuvent installer le profil ICC lié dans la case ci-dessus dans la gestion de la couleur pour obtenir une amélioration similaire. Vu au total, les différences sont faibles de sorte que l'œil nu ne sera généralement pas percevoir une différence. Ainsi, notre QHD + commentaire échantillon se rapproche de la reproduction des couleurs exceptionnelle de surface le carnet de Microsoft lorsqu'il est étalonné.
Le XPS 13 est pas très bien utiliser à l'extérieur. Les réflexions sont tout simplement trop forte. Les captures d'écran suivantes ont été prises avec un maximum de luminosité en mode batterie. Cela équivaut à 216 cd / m², ce qui représente environ 70 cd / m² de moins que dans le mode AC. Dommage: Le FHD "vieux" XPS 13 avaient une luminosité de la batterie de 410 cd / m² (au centre); le modèle tactile QHD de 2015 atteint 367 cd / m². La matte 2016 FHD ressemble un peu mieux à l'extérieur; le testeur n'a pas observé de variation en mode batterie (Dell XPS 13 9350 batterie FHD: 277 cd / m²).

Les amateurs de soleil ne sera probablement opter pour la version FHD car il ne réduit pas la luminosité en mode batterie (maximale est réduite), et il ne présente pas de reflets gênants. L'écran a montré des taux de réponse lents dans nos tests et peut être trop lent pour les joueurs. En comparaison, tous les appareils testés vont de 4.9 (minimum) à 116 (maximum) ms. »75% de tous les appareils sont mieux. Cela signifie que la réponse mesurée similaire au dispositif de moyenne testée (29,9 ms).
L'écran a montré des taux de réponse lents dans nos tests et peut être trop lent pour les joueurs.
En comparaison, tous les appareils testés varient de 9 (minimum) à 92 (maximum) ms. »42% de tous les appareils sont mieux. Cela signifie que la réponse mesurée similaire au dispositif de moyenne testée (43,6 ms).
Addendum temps de réponse gris à 50% à 80% de gris: PWM scintillement provoque une ligne épaisse (capture d'écran 2). Le début d'une ascension ressemble capture d'écran 1 dans une gamme de 500 microsecondes (augmentation commence ici). La mesure a été réalisée en luminosité maximale et n'a pas changé avec / sans alimentation.
Le rétroéclairage de l'écran scintille à 4900 Hz (probablement en utilisant PWM - Pulse-Width Modulation) à un réglage de luminosité de 100% et en dessous. Au-dessus de ce réglage de luminosité il devrait y avoir aucun clignotement / PWM. Batterie HP 593562-001 .

La fréquence de 4900 Hz est assez élevé et donc la plupart des gens sensibles à clignoter ne devrait pas voir le scintillement ou d'obtenir les yeux brûlants / fatigué.

En comparaison: 50% de tous les appareils périphériques testés n'a pas utilisé PWM pour assombrir l'affichage. Si il a été utilisé, une moyenne de 656 (minimum: 43 - maximum: 4900) Hz a été mesurée.
Addendum scintillement / PWM: L'écran présente PWM avec et sans l'alimentation dans chaque niveau de luminosité maximale, y compris, mais à une fréquence extrêmement élevée de 4800 au 5000 Hz. Cela ne se produit pas cependant sur un écran blanc. Il monte progressivement en augmentant le pourcentage noir de l'image. Dans capture d'écran 4, un écran noir couvre environ 80% de la surface. Plus le pourcentage est (tirant par la fenêtre), le flatter les pics PWM de scintillement.

La ligne épaisse en capture d'écran 1 (max. Luminosité) présente également PWM scintillement. Toutefois, le délai est trop long pour reconnaître les courbes. Capture d'écran 2 montre les détails après un zoom avant (ordre de la microseconde). Réduire la luminosité minimale intensifie la fluctuation (capture d'écran 3), mais la fréquence ne change pas (4800 Hz). Nous ne pouvons expliquer ce phénomène PWM très rare avec un contenu Adaptive Contrôle du rétroéclairage de Dell (CABC), que nous - comme décrit ci-dessus - ne pouvions pas désactiver temporairement dans notre échantillon d'examen.

Les angles de vision ne donnent aucune raison de se plaindre. Nous voyons une image de rasoir sans inversion des couleurs de chaque perspective. Le contraste élevé prend soin du reste, même si elle est plus élevé que dans Dell XPS 13 à 9343 en raison de la luminosité inférieure.
Notre XPS 13 est fourni avec un maximum de performances grâce à son Skylake base i7-6500U (2.5 à 3.1 GHz). Nos collègues américains ont eu l'XPS 13 9350 avec un i5-6200U de base (2.3 GHz) et FHD TFT dans le test. Le 256 Go SSD PCIe NVMe est identique, tout comme les intégrés HD Graphics 520. La performance sur la base de ces composants est le niveau le plus élevé Ultrabook qui est actuellement disponible dans le détail. Une raison à cela est aussi le SSD NVMe ultra-rapide que nous examinons en détail dans l'examen de la i5 XPS 13 2016.
Comme d'habitude, nous examinons le comportement de l'horloge lors des essais de Cinebench multiples. Le dual-core effectue le test multi-core à 2,9 GHz une écurie, ce qui est clairement dans la gamme de Turbo. 3,0 GHz sont même parfois observés lors de l'initiation, mais seulement pour les 20 à 40 secondes en fonction de boîtier et la température ambiante. Voilà un impressionnant et, surtout, stable utilisation de Turbo à son meilleur. Le SoC maintient même ses 2,9 GHz après une heure de bouclage Cinebench R15. Bravo pour un tel boîtier Slim.

La base i5-6200U dans le modèle de soeur effectué ces tests à 2,7 GHz (max Turbo:. 2.8 GHz), donc aussi à la meilleure performance possible multi-core. Il n'y a rien à redire ici, qui les graphiques confirment. Le 6200U seulement en retard sur le 6500U installé ici par 5/9% et 7/12% (R15 / R11.5 fois multi / simple). L'avantage des performances de traitement est très marginal, et l'achat ainsi le modèle Core i7 plus cher ne vaut que pour les champs d'application de haute performance spécifiques.

2015 XPS 13 avec le i5 Broadwell base (-28/34 multi) est certainement surclassé de manière significative. Les machines de Microsoft avec une i5-6300U (2,4 à 3,0 GHz) sont à égalité en dépit d'un (tolérance de mesure) horloge 100 MHz inférieur. Par conséquent, la puissance de calcul ne sera guère le point décisif pour l'achat.
Nous comptons sur PCMark 7 et 8 pour les performances de l'application. Le Score PCM8 réalise un travail de 9% meilleur résultat et la maison Note 6% meilleur résultat que le modèle i5 dans le XPS 13. PCMark 7 ne déterminer aucune différence (score 0% de différence). Le XPS 13 2,015 accuse parfois derrière de 9%, mais qui est encore une fois pas un critère important. Pointage créatif accéléré V2 terminé plusieurs reprises à 1450 ou 0 points avant de chuter de façon récurrente. Depuis ce score ne rentre pas dans l'image globale du tout, nous les estompée dans le tableau.

PCMark 7 a généralement une forte affinité pour les systèmes de SSD, et donc tous les dispositifs de comparaison sont à égalité ici. Un peu irritant: Les SSD NVMe ne sont pas toujours les vainqueurs; SSD Samsung PM851 M2 dans le XPS 13 à 9343 conduit la comparaison avec le NVMe dans la surface Pro 4.
Le PM951 NVMe SSD dans l'échantillon d'examen (MZ-VLV256D) en retard sur le PM951 identique dans les XPS i5 à des débits. Cela pourrait être dû à la mesure de tolérances; nous avons effectué des tests à la livraison dans les deux cas. Le Samsung PM852 SSD dans le XPS 13 à 9343 est clairement surperformé. Le modèle Lite-On IT L8T-256L9G maintient assez bien au total. Microsoft est éliminé de la compétition ici; Pro de surface et livre ne peut récupère points dans lecture séquentielle, mais sont inférieurs dans d'autres secteurs de mesure. Contrairement MB Air d'Apple 13 2 015, ce qui maintient les normes élevées (+ 33%); les taux de son SSD PCIe M.2 de débit sont impressionnants. Comme vu ci-dessus, qui est également tributaire de la performance du système, ce qui explique pourquoi MB Air d'Apple 13 2 015 est à nulle autre pareille pour les geeks de performance.
Le HD 520 peut horloge jusqu'à 1050 MHz en Boost, théoriquement. Cependant, ce ne est pas le cas dans l'échantillon d'examen. Hwinfo rapporte 950-1000 MHz pendant le test OpenGL. Par conséquent, les scores sont à égalité avec le modèle de soeur i5; la différence de 1% est comprise dans la plage de tolérances de mesure. Les plus âgés HD Graphics 5500 est dégradée à la deuxième place car il est presque 15% plus faible. Le HD 520 dans la surface de MS Pro 4 maintient également ce niveau. Seul le livre de surface peut exceller grâce au GPU Maxwell intégré dans le dock clavier (+ 27%).

Seront les jeux confirmer cette information? Une comparaison est plus difficile en raison de données incomplètes. Cependant, "BioShock Infinit e" tombe déjà derrière la HD 5500 de 16%. La HD 6000 au MB Air 13 d'Apple est presque à égalité avec notre HD 520 aussi dans "Tomb Raider". Le GPU Maxwell dans le livre de la surface, bien sûr devance les rivaux et récolte en un avantage encore beaucoup plus élevé dans les jeux réels que dans les 3DMarks synthétiques (+ 27%).
Les graphiques Intel intégrés ne seront pas satisfaire les joueurs; jouer en résolution native ne devrait même pas être envisagée. Cependant, tout ce qui peut être joué sur le niveau modeste d'un HD 520 conformément à sa feuille de spécifications devrait être possible sur le XPS 13.
La production de bruit est retenu lors de l'utilisation exigeante; le XPS est seulement silencieuse dans les phases de ralenti permanents. Le ventilateur tourne rarement en mode de haute performance, et dépend fortement sur les applications du système d'exploitation de base. Nous avons mesuré un bruit de ralenti maximale de 34,8 dB (A), qui est le même que sous la charge. Bien que le ventilateur a des niveaux intermédiaires et ne pas accélérer de façon sporadique, soit nous ne rien entendre ou tout simplement le bruit au maximum dans la pratique.Batterie HP 593554-001 .

Nous avons installé «Dell Power Command Manager" car il n'a pas été préchargé sur notre échantillon d'examen. En plus de spécifications de la batterie, l'utilisateur trouvera également un gestionnaire de température. Le ventilateur a été définitivement désactivé lorsque nous avons créé le mode "Quiet" ici et «passive» en vertu de la politique de refroidissement du système Windows, mais seulement dans la haute performance équilibrée /.

Les différences par rapport aux XPS 13-9350 sont dues à un autre environnement de mesure déterminée par le bruit de base différente (silencieuse = 28,1). 31,8 dB (A) signifie le ventilateur inactif dans ce test. L'augmentation maximale sous une charge de 2-3 dB (A) est à peu près le même dans les deux modèles XPS.

Brève déclaration sur le graphique: Dell a probablement l'un des appareils les plus silencieux de sa gamme avec les XPS 13. Le "bruyant" Surface Pro 4 peut prendre un exemple que, pour ne pas mentionner MB Air d'Apple 13 2015-03 qui rugit avec 46 dB (A) dans le test de stress. La capture d'écran illustre la surcharge mineure dans la comparaison de la moyenne minimale ralenti bruit (vert) et le bruit de charge (moy / max; rouge / jaune).
Le XPS 13 i7 peut faire très chaud; nous avons mesuré jusqu'à 57 degrés Celsius (134,6 Fahrenheit) dans certaines zones sur la face supérieure et inférieure. Nous incités ces températures avec notre test de stress qui exige tout, depuis les composants. Cet essai montre ce que le système fait de contrôler la chaleur des déchets dans le pire des cas. Il ne peut pas être comparé avec une charge normale d'utilisation, par exemple via le rendu vidéo.

Le XPS 13 i7 gère cette situation comme son modèle soeur i5: L'horloge est nettement réduite au-dessous de l'horloge nominale de 2,5 GHz - i7 @ 1,5; i5 @ 1,4 GHz. Les températures sur le SoC grimpé à juste au-dessous de 90 degrés Fahrenheit (194) dans les deux appareils, et se sont installés à environ 80 degrés (Fahrenheit 176) après étranglement arrêté.

Le GPU dédié seulement réduit son horloge légèrement sous contrainte, donc à 900 MHz. Cela est de 50 à 100 MHz de moins de sous charge simple GPU via un test Cinebench OpenGL. Le HD 520 dans le XPS 13 à 9350 avec Core i5 effectué le test de stress à 950 MHz. Par conséquent, les GPU dans les deux modèles XPS restent derrière leur potentiel de 1050 MHz dans cette (rare) scénario d'application.

Le graphique illustre: Apparemment, le XPS 13 i5 gère sa chaleur des déchets un peu mieux; les taux sont plus faibles surtout depuis nous avons évalué le modèle i7 à une température ambiante froide. La surface Pro 4 avec son refroidissement actif dans l'unité de comprimé est à peu près le même niveau accru de la chaleur perdue. Certains autres rivaux et le prédécesseur restent beaucoup plus frais.
Informations sur le son des haut-parleurs peut être trouvée dans l'examen de l'XPS 13 i5.

Les enregistrements de microphone sont parfaits, soit anti-statique et ont un niveau relativement stable, peu importe si le haut-parleur est de cinquante centimètres (~ 20) loin de l'appareil ou trois mètres (environ 10 pieds). Une meilleure webcam aurait fait cette combinaison avec le microphone double tableau dans une pièce maîtresse pour les conférences et les appels.
La consommation d'énergie de l'échantillon d'examen i7 a été mesurée avec un nouvel instrument (MetraHit énergie), ce qui rend les taux dans le tableau ci-dessous que conditionnellement comparables. Nous ne sommes pas d'effectuer des mesures de puissance avec le XPS 13 à 9350 à l'époque. Le graphique montre le généralement faible consommation d'énergie que dans la plage de charge. Le modèle QHD + consomme considérablement plus de puissance en cas d'inactivité de MB Air 13 d'Apple et de la Surface Pro 4 (mesure MetraHit), les deux avec la même façon de hautes résolutions. Les niveaux de luminosité minimale de les dispositifs varient. La luminosité seul ne peut pas, cependant, expliquer les différences minimales de bruit ralenti.
propriétaires i7 sont clairement un désavantage en termes de vie de la batterie; le test Wi-Fi arrêté plus tôt que 35% avec le modèle i5 (~ 118 minutes). Nous avons utilisé le profil équilibré à 150 cd / m², sans commandement Power Manager les fonctionnalités de Dell (n'a été pré) pour le test. Le XPS 13 QHD + est par conséquent pas sur le niveau élevé d'une pomme MB Air 13 2015 qui dure presque deux fois plus longtemps dans le test Wi-Fi. Les autres tests (ralenti, charge) sont proportionnées à cet essai. Nous avons effectué le test ralenti une seconde fois à l'aide d'économie d'énergie les fonctionnalités de Dell (Power Manager) et le mode d'économie d'énergie: une autonomie de 9:18 heures est un peu plus court, mais il est encore dans la gamme des tolérances de mesure.

Mise à jour 03/12/15: Dell déchaîne frénétiquement la version 1.1.7 du BIOS. Ses améliorations doivent conduire à considérablement plus longues durées de fonctionnement de la batterie. Le fabricant présentera officiellement cette mise à jour du BIOS dans les prochains jours. Les testeurs ont reçu un téléchargement officieuse que nous ne sommes pas autorisés à fournir ici. Selon Dell, la présente BIOS empêche les nouvelles configurations basées NVMe à utiliser le Low-Power C-Unis de Skylake. Nous avons pris l'occasion de la deuxième fois de mettre à jour également l'audio existant, Wi-Fi et les pilotes VGA. Et en fait, les runtimes sont considérablement améliorées. Les augmentations d'exécution ralenti précédemment de 09h37 (577 min) à 13:04 heures. Wi-Fi améliore même son avance de 5:33 (333 minutes) à 7:12 heures décentes. Le XPS 13 peut ainsi suivre très bien avec ses rivaux.

Commande Power Manager de Dell permet d'intervenir dans la charge de la batterie automatique ainsi que dans la consommation d'énergie. Clever utilisateurs peuvent même mode batterie rapide bien que le dispositif est relié à une prise de courant. Bien sûr, il est également possible de désactiver de charge de batterie à des moments prédéfinis. Dell a apparemment conçu son dispositif pour l'alimentation décentralisée (Smart Power Grid) de l'avenir. Que l'utilisateur XPS est du tout intéressé à l'étude de la consommation d'énergie dans cette mesure est une décision personnelle. Toutefois, cette fonctionnalité peut être considérée comme utile avec une certaine connaissance de fond.

Les magasins paramètres Battery Extender qui assurent une faible consommation électrique, tels que les performances du processeur réduite ou la luminosité du rétroéclairage du clavier. Le système utilise les réglages effectués ici lorsque le bouchon est tiré de la prise.
Il ya beaucoup de dispositifs à choisir: Devrais-je prendre les XPS 13 Ultrabook élégantes avec la lunette de rasoir-mince, ou de la Pro 4 Surface de la tablette? Ou simplement: XPS 13 FHD vs XPS 13 QHD? La décision ne dépend pas de la puissance de calcul; à la fois le XPS et calcul de surface sur le même niveau élevé, sans limitation. La différence de performance à la version Core i5 prix inférieur peut être négligée dans notre opinion.

Le moteur d'exécution plus court de la version XPS 13 i7 / QHD par rapport à l'i5 / modèle soeur de FHD et la comparaison sur le marché parlent contre elle. 5:30 heures sont tout simplement trop court pour une prime de gamme Ultrabook. Des détails tels que le contrôle de la luminosité ambiante également utilisé par PWM, les options de maintenance pauvres et les pauvres webcam sont certainement digne de la critique. Nous tiendrons nos lecteurs à jour sur des idées concernant les contenus Adaptive Brightness Control (CABC) ici.

De nombreux arguments parlent pour le XPS 13 - y compris la version i5 - comme sous Plus. Le châssis de haute qualité avec la lunette mince est mentionné là, tout comme la performance relativement bonne de charge, le développement encore faible bruit, et le panneau à haut contraste avec une haute résolution. L'acheteur potentiel devra décider si oui ou non qui est un must. La manipulation par le toucher fonctionne également comme impeccablement que jamais, et la même chose est vraie pour les touches et ClickPad. Batterie HP 484170-001 .

Pour 1549 Euros (1,653 $ ~, bruts, sans frais de transport, et / ou magasins), le client obtient un ultraportable sophistiqué, qui peut être l'un des meilleurs. L'ancien modèle à partir de 2015 avec un i7-5500U et 256 Go SSD est encore forte sur le marché, et commence à 1500 Euros (1601 ~ $). Bien que la nouvelle version ne pas arborer une carte processeur / graphique extrêmement rapide, il a Thunderbolt 3 USB Type C combiné avec USB 3.1 Gen 2. Ainsi, parle pour l'achat d'un modèle plus ancien à partir de 2015 pas beaucoup; l'utilisateur est plus prêt pour le futur avec les prochaines possibilités d'accueil via Thunderbolt 3.

19:29 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)

10/10/2015

PC Portable Batterie Asus X71SL

MSI est l'un des leaders du marché des ordinateurs portables gamer, avec un catalogue qui propose le plus de références qui s'étendent de 13" à 18,4". Et c'est justement ce dernier modèle super-large, le GT80 Titan, que nous testons ici. Si cette diagonale est relativement atypique, ce n'est rien par rapport au reste de la configuration, composée d'un vrai clavier mécanique et d'un SLI de cartes graphiques Nvidia performantes. Une machine unique qui, nous allons le voir, mérite bien le nom de Titan.
Le GT80 Titan est particulièrement imposant en raison de sa diagonale hors norme. On retrouve le même capot que celui du GT72 Dominator Pro. Le portable s'habille d'aluminium noir du plus bel effet et seule la partie inférieure est en plastique. Deux bandes lumineuses illuminent le capot et le logo est rétroéclairé. On aime ou on n'aime pas, mais cela reste relativement discret.

Un ordinateur portable doté d'un clavier mécanique — en opposition aux habituels claviers "ciseaux" — n'est pas véritablement une première. Des modèles de ce type ont existé vers la fin des années 80, mais ils avaient aujourd'hui disparu de la circulation, au grand dam des joueurs. Comme pour tous ses claviers MSI a ici fait appel à l'expertise de SteelSeries.
Rétroéclairé en rouge, il intègre des switchs Cherry MX Brown qui sont des interrupteurs mécaniques dits "tactiles", dont la pression d'activation commence à 45 g en début de course pour passer à 55 g au-delà du point d'activation. La réactivité est en tout cas excellente. Par contre, on ne sent que très peu le point d'activation sur ce clavier. Le rebond est réactif et offre une frappe rapide et précise. On pourra l'utiliser avec plaisir aussi bien pour de longues séances de frappe que des jeux. En termes de nuisance sonore, pas de miracle, comme tous les claviers mécaniques, il se fait remarquer.

Du fait de son positionnement en bord de châssis, MSI fournit un boudin en mousse en guise de repose-poignet. Confortable, il permet aux mains de se placer de manière satisfaisante sur les touches.

À côté du clavier on trouve un pavé tactile qui offre une double fonction de touchpad et de numpad. Son utilisation en tant que touchpad est précise et rapide. Il gère bien sûr tous les raccourcis de Windows et propose des boutons mécaniques. Il est bien entendu adapté à la bureautique, mais pas aux jeux.

Pour cette dernière utilisation, MSI fournit une petite souris qui offre un meilleur confort que le touchpad, mais qui reste tout de même moins agréable ou performante qu'un modèle gamer vendu séparément. On apprécie toutefois le geste.
Un gros travail a été réalisé sur le système de refroidissement, composé de deux ventilateurs et de radiateurs imposants. Ce système est performant, même sans enclencher le mode Turbo. Batterie Asus X72J .
L'air chaud extrait lors de notre stress-test ne dépasse pas 58,8°C, pour un bruit contenu sous la barre des 39 dB(A) ; un excellent résultat compte tenu de la configuration de la machine. En mode Turbo, la température descend de 2,5°C, mais les nuisances sonores montent tout de même à 53 dB(A). À n'utiliser qu'avec un casque donc.
La dalle IPS (1920 x 1080 px) offre une luminosité maximale de 323 cd/m² et un taux de contraste de 921:1. Son revêtement mat garantit une bonne lisibilité, quelle que soit la luminosité ambiante. 
Parmi les mesures qui fâchent, une température des couleurs trop élevée (8 013 K) qui se traduit par des couleurs qui tirent vers le bleu. C'est d'autant plus regrettable que c'est le seul point noir de cette dalle qui nous a surpris par ses autres résultats. La courbe de gamma est ainsi plus que correcte (stable à 2,1). Même le Delta E est mesuré (3,3) dans de bonnes valeurs, pour une reproduction parfaite des couleurs. Tous les portables ne peuvent pas en dire autant, loin de là, surtout chez les modèles pour joueurs.

Notez que, comme avec le PX60, il faut choisir le profil sRGB dans le logiciel True Color installé sur le portable pour bénéficier du meilleur affichage.

La configuration testée :

La configuration reçue en test comprend un processeur Intel Core i7-4720HQ, 16 Go de mémoire, un duo de cartes graphiques Nvidia GTX 980M, deux SSD de 128 Go accompagnés d'un disque dur mécanique de 1 To. Contrairement au reste du test, qui est valable pour tous les GT80 Titan, seule la déclinaison ici testée est concernée par nos commentaires sur les performances.
Notre machine de test ne profite malheureusement pas d'un processeur Broadwell, mais d'un Haswell. Même si l'écart de performances entre les deux est relativement réduit (10 %), on aurait apprécié une machine dotée de la dernière génération de processeur Intel en date. Quoi qu'il en soit, ce portable comporte très bien et se place au niveau des cadors du segment, comme le GT72 et le ROG G751. Il reste logiquement derrière les modèles les plus récents, comme le Gigabyte P37X v4. Batterie Asus X71SL .
Le GT80 Titan n'est jamais à court de ressources et toutes les tâches, même les plus lourdes, sont exécutées rapidement. Prenons comme exemple l'export de 100 photographies réalisé en 307 secondes ou la compression d'une vidéo de 228 Mo expédiée en 107 secondes. On apprécie également la présence des deux SSD de 128 Go montés en Raid 0 qui offrent des temps de chargement courts, ainsi que des démarrages et extinctions expéditifs. 
MSI n'a pas fait les choses à moitié en intégrant pas moins de deux cartes graphiques Nvidia GeForce GTX 980M. Cette solution se veut particulièrement efficace et vient se placer en tête de nos machines pour joueurs, devançant les Nvidia GTX 980M et GTX 970M et le SLI de 970M de l'Aorus X7 Pro. Le duo de cartes s'approche même des performances d'une carte de bureau comme la Nvidia GeForce GTX 980, sans toutefois l'égaler.
Cette solution pulvérise littéralement tous les scores des autres machines portables. Elle permet de jouer à tous les titres avec l'ensemble des options au maximum dans la définition native de l'écran, tout en restant à plus de 100 i/s (!) de moyenne (Battlefield 4 : 124 i/s ; BioSchock Infinite : 151 i/s ; Hitman Absolution : 98 i/s ; Metro Last Light : 100 i/s ; Tomb Raider : 200 i/s ). Seuls des titres très gourmands comme Crysis 3 ont réussi à faire baisser le framerate à une moyenne de 74 i/s.

Il est également à noter que nous n'avons rencontré aucun problème de pilotes liés à la configuration en SLI. Tous les jeux testés ont parfaitement reconnu la configuration, même s'il faut bien noter qu'il s'agit de titres âgés de quelques mois déjà.
Embarquer une grosse configuration bien refroidie implique de faire des sacrifices en matière de poids et d'encombrement. Le GT80 est à ce jour l'ordinateur portable le plus lourd et le plus volumineux que nous avons testé (56 x 330 x 49 mm pour un poids proche de 5 kg). Il est tout de même livré avec un sac à dos capable de porter la bête.
Pas de miracle non plus du côté de l'autonomie, elle plafonne à 2h30 pendant notre test (visionnage d'une série sur Netflix, écran à 200 cd/m², casque branché).
Sur la partie gauche : 3 ports USB 3.0, l'entrée audio, la sortie casque, la sortie optique, le lecteur de carte et le lecteur Blu-ray.
La connectivité sans fil répond aux normes Wi-Fi 802.11 a/b/g/n et Bluetooth 4.0. La force du signal Wi-Fi est relativement stable, avec -48 dBm de 5 m à 10 m de distance, puis chute à -52 dBm à 20 m.
La sortie casque de ce GT80 Titan est convaincante, sans bruit parasite, puissante, avec une image stéréo bien représentée. On peut donc y brancher un bon casque gaming pour profiter pleinement de l'ambiance sonore des jeux. 
Par contre, et malgré les promesses de MSI, les haut-parleurs sont très décevants. Comme le montre le graphique ci-dessus, la bande des fréquences reproductibles est très étroite, sans basses ni bas-médiums ou aigus. On n'entend que les médiums en fait. Autant dire que le "subwoofer" n'est là que pour faire bien sur la fiche technique. Reste un volume puissant, qui ne laisse apparaître les distorsions qu'à son plus haut niveau. Batterie Asus X53S .

13:04 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)

05/08/2015

Pc portable ASUS K73SV batterie

En optant pour des processeurs ULV économiques, le nouveau LifeBook A555 perd une partie de sa puissance de calcul - et des gains de plus longues durées de fonctionnement de la batterie et des émissions réduites. La plus grande critique est réservé pour l'écran décevant.
Ceux qui recherchent un appareil de bureau de base pour les études, le travail ou le travail de bureau privé ne disposent pas d'investir des sommes énormes dans une entreprise ordinateur portable prime de gamme. Build décent, les périphériques d'entrée solides et de faibles émissions se trouvent déjà dans les modèles de milieu de gamme, tels que le ProBook 400 (HP), le Latitude E5000 (Dell) ou l' E / L ThinkPad (Lenovo) série - Un secteur de marché très concurrentiel où le nouveau LifeBook A555 de Fujitsu veut maintenant également à prendre.

Notre échantillon d'examen a le format 15,6 pouces classique, et est disponible en Allemagne avec des prix allant de 550 à 900 euros (604 ~ $ à ~ $ 988) en fonction de la configuration. Toutes les versions reposent sur le processeur Core i5-5200U d'Intel, mais diffèrent dans la mémoire (4/8 Go) et le dispositif de stockage installé (HDD / SSHD / SSD) de travail. Fujitsu propose également des modèles en option avec une Radeon R7-M260 GPU dédié et une meilleure résolution de l'écran (Full HD au lieu de WXGA) qui sont vendus sous le nom de LifeBook A555G. Les caractéristiques de notre échantillon d'examen actuel peut être vu dans le tableau ci-dessous.

Comme souvent, ce ne est pas un ordinateur portable entièrement repensé - Fujitsu a adopté la construction fondamentale de l' ancien A544 , et nous renvoie à son avis sur ce point. Malgré sa construction solide (3,1 centimètres de hauteur; 2,3 kg poids / ~ 1,2 de hauteur; ~ poids de 5,1 lb), le châssis en plastique noir fait une impression un peu souple. Au moins sa construction est impeccable. La conception du boîtier a été légèrement retouché; par exemple, son enveloppe extérieure est faite de moins de pièces simples, donnant un aspect de la conception de la qualité plus moderne et mieux ("look unibody").

Les dispositifs d'entrée ont également été améliorés. Légère bascule du clavier agréablement croquante a été presque complètement éliminé, et la conception de ClickPad insatisfaisante du touchpad a été remplacé par deux touches de la souris dédiés. Il est bon que Fujitsu n'a pas ignoré les plaintes concernant l'A544 féroces LifeBook - certains autres fabricants pourrait apprendre de cette.

Le prix relativement bas de l'A555 est pas clair l'examen des options d'écrans disponibles: Les données techniques du modèle WXGA (contraste: 300: 1; luminosité: 200 cd / m²) pointer vers un écran TN inférieure. La même chose est vraie de l'écran Full HD en option (300: 1; 220 cd / m²). En outre, ce dernier est seulement offert en conjonction avec un GPU Radeon dédié afin que notre échantillon d'examen doit se contenter d'une faible 1366x768 pixels (100 ppi). Multitâche ou de travailler avec des logiciels complexes est possible que dans une mesure très limitée en raison de l'espace de travail limité. Par conséquent, la connexion, un moniteur externe supplémentaire serait recommandé pour accroître la productivité.

Malheureusement, la faible résolution de l'écran est pas son seul inconvénient. Avec une luminosité maximale mesurée à 174 cd / m², le LifeBook non seulement échoue spécifications modestes du fabricant, mais est également en retard tous les autres concurrents. Le rétro-éclairage devra généralement être réglé au maximum dans les environnements de bureau normales pour assurer une reproduction acceptable. Cependant, les problèmes ne seront pas évités lorsque vous êtes assis juste à côté d'une fenêtre ou d'une autre source de lumière forte. Batterie ASUS A32-N61 .

Comme prévu, la qualité de l'écran de LG (LP156WHB-TLB1) est un écran TN décevant. Tant le niveau de noir (0,52 cd / m²) et un taux de contraste (346: 1) sont sur un niveau proportionnellement faible, et l'image semble relativement pâle et faible. Par comparaison: Un écran IPS de haute qualité, tels que celui de Dell a équipé son E5550 Latitude avec, atteint environ trois fois un contraste plus élevé des taux d'environ 1000: 1. Certes, le E5550 est également positionné dans une gamme de prix un peu plus élevé, malgré sa configuration par ailleurs similaire.

Photographes et éditeurs d'images ne sont certainement pas un groupe cible déclarée de l'LifeBook. Avec des taux DeltaE de plus de 10 en couleurs et en niveaux de gris, notre échantillon d'examen ne pas marqué de mieux qu'un ordinateur portable typique des consommateurs du secteur bas de gamme. Bien que la teinte bleuâtre initialement visible disparaît après le calibrage et les écarts DeltaE tomber à un niveau acceptable, l'espace très limité de couleur (AdobeRGB: 62,9%; sRGB: 39,8%) empêche un résultat vraiment utile. Avec l'augmentation de la saturation, les tons rouges, en particulier, ne peuvent guère être différenciés.

Bien qu'il soit possible de travailler avec l'A555 à l'extérieur, beaucoup trop faible luminosité de l'écran, il est difficile. Une fois de plus, la surface entièrement à revêtement antireflet de l'écran se révèle utile ici. Toutefois, l'utilisateur doit chercher l'endroit le plus ombragé possible et éviter les rayons directs du soleil. En vue d'un successeur potentiel, nous jugeons Fujitsu devoir installer un rétro-éclairage plus fort avec au moins 220 à 250 cd / m², même dans sa configuration de base.

Typique des écrans TN, l'utilisateur ne peut profiter d'une image altérée quand on regarde presque droite à l'écran. Le moindre déplacement vers le haut ou vers le bas les résultats dans des couleurs d'inversion et une perte significative de contraste. L'écran se débrouille mieux avec des mouvements latéraux, mais reste nettement derrière modèles basés-IPS. Par conséquent, plusieurs personnes qui regardent simultanément le LifeBook ne peuvent être recommandés à un degré très limité.

Tandis que les transformateurs de tension standard (TDP: 37 watts) à partir de la génération Haswell étaient encore utilisées dans les A544 LifeBook , l'A555 est équipé de modèles ULV économiques (TDP: 15 watts) à partir de la génération Broadwell. Leur dissipation de puissance est beaucoup plus faible, non seulement en raison du processus 14 nanomètres simplifiée, mais également pour les fréquences fondamentales réduites. Alors que la base i5-4200M dans le précurseur toujours cadencé à 2.5 à 3.1 GHz, le nouveau noyau i5-5200U atteint seulement 2,2 à 2,7 GHz. Nous devrons attendre et voir dans quelle mesure le plus performance par MHz des Broadwells peut compenser cet inconvénient.

Normalement, les applications de bureau ne sont pas les exigences graphiques particulièrement élevés, et donc le LifeBook a renoncé à un GPU dédié et tous les calculs 3D sont effectués par le intégré HD Graphics 5500 (24 EUs; 300 à 900 MHz). Les utilisateurs qui veulent plus peuvent choisir le modèle soeur de A555G que Fujitsu a équipé d'un AMD Radeon R7 M260 et une mémoire de 2 Go DDR3.

Equipé d'un module seulement 8-GB-DDR3L 1600, le contrôleur de mémoire fonctionne dans le mode à un canal plus lent, ce qui réduit les performances 3D d'environ 20 à 25%. D'autre part, l'acheteur peut simplement mettre à jour la RAM en insérant un autre 4 ou 8 Go SODIMM. Le mode dual-channel fonctionne également (avec des pertes marginales), même avec une configuration asymétrique avec deux modules de tailles différentes. Un SSD de 2,5 pouces d'une capacité de 128 Go sert de dispositif de stockage.

Merci à l'utilisation presque parfaite de la marge Turbo Boost spécifiée par le constructeur, la base i5-5200U réalise exactement le niveau de performance que nous attendions. L'A555 effectue repères multi-threads, comme Cinebench R11.5, à un niveau stable à 2,5 GHz; le processeur dual-core maintient une horloge de 2,6 GHz à 2,7 GHz dans les tests de fil simples (batterie et mode AC). Ainsi, le rendement correspond à modèles concurrents, tels que ProBook 450 G2 HP basé sur le même processeur, dans le cadre de la tolérance de mesure. La base i5-5300U dans le E5550 Latitude calcule près de 10% plus rapide, tandis que le ThinkPad E550 est en retard d'environ 20% de sa base i3-5005U .

Fujitsu est pas le premier fabricant qui a changé une de ses séries de modèle de la norme aux transformateurs de tension ultra-basse - et le LifeBook A555 est pas le premier ordinateur portable qui est inférieur à son précurseur direct en termes de puissance CPU. Environ 10 à 15% séparer la base de la précédente i5-5200U i5-4200M de base . Même si le développement de la température et des avantages de la vie de la batterie à partir du matériel économique (plus sur cela plus tard), et non pas tous les acheteurs seront ravis de ce résultat. Batterie ASUS A32-M50 .

Selon la configuration, Fujitsu a installé un disque dur de 2,5 pouces, SSHD ou SSD (pas d'autres emplacements mSATA / de M.2 présents) dans son A555. Notre modèle d'essai est livré avec une mémoire flash de 128 Go. Pour être plus précis, il est le modèle de THNSNJ128GCSU dernière série de HG6 de Toshiba. Toshiba fabrique les puces de contrôleur et de mémoire, et ils sont considérés comme assez puissant et fiable à ce jour.

Au moins, nous pouvons confirmer la bonne performance après nos évaluations. Avec près de 500 Mbps, le SSD est proche de la limite de l'interface SATA III en lecture séquentielle. Le taux de 366 Mbps en écriture est également impressionnant par rapport à la capacité assez faible. La particulièrement important pour les performances de routine 4K, soit la vitesse de transfert de fichier petite, est dans le milieu de terrain solide de SSD modernes.

La réactivité du système extrêmement élevée est principalement due à la SSD qui assure des démarrages de programmes rapides et des temps de démarrage court (20 secondes au bureau Windows 7). Le processeur dispose également de réserves suffisantes pour toutes les tâches de routine, ainsi que des logiciels plus exigeants et (la lumière) multitâche. Bien sûr, le dual-core économique trouve ses limites finalement dans des dizaines d'onglets de navigateur et installations simultanées malgré Hyperthreading. Une énergie faim quad-core beaucoup plus offrirait des avantages significatifs.

Le PCMark 7 et 8 scores confirment notre impression subjective, et la position du LifeBook peu près à égalité avec les équipés de façon similaire HP et Dell rivaux. Une fois de plus, le ThinkPad Edge E550 est à la traîne légèrement, ce qui nous avons testés jusqu'ici que dans la configuration d'entrée de gamme avec un processeur Core i3 et un disque dur classique.

Bien que le HD Graphics 5500 est d'environ 20% plus rapide que les ex- HD Graphics 4400 (Haswell), l'Broadwell GPU est situé dans l'absolu gamme inférieure. 900 points dans 3DMark 11 correspondent à peu près à la performance d'une ancienne carte graphique milieu de gamme cinq années, comme la Mobility Radeon HD 5650 ou GeForce GT 540M . Les utilisateurs qui veulent plus devraient envisager d'installer un deuxième module de mémoire (sur le rendement de 25% supérieur) ou opter pour le A555G LifeBook précitée avec un dédié Radeon R7-M260 GPU (de la performance environ 100% de plus).

Le HD Graphics 5500 compense pour sa puissance inférieure avec ses vastes fonctionnalités multimédia. Le moteur vidéo prend même en charge la dernière H.265 / HEVC codec lancé par Broadwell, mais fixes unités fonctionnelles spécialisées ne sont parfois utilisés. Les shaders de la HD 5500 doivent effectuer certains calculs avec seulement l'efficacité modérée. En outre, la charge de GPU augmente à près de 100% dans les vidéos 4K déjà à un faible débit binaire («Tears of Steel", 2,7 Mbit / s), et bégaie occasionnels sont remarqués.

Seuls quelques jeux peuvent être rendus en douceur avec les HD Graphics 5500, même en utilisant des paramètres de détail minimum et une résolution de 1024x768 pixels. Sophistiqués graphiques smash hits tels que "Batman: Arkham Knight" ou "The Witcher 3", ne dépassent guère un taux de trame à un chiffre, même en présélection minimum. Cependant, les jeux plus anciens comme "Sims 4" ou "Counter Strike: GO" peuvent être bien joué même dans les moyennes. Plus de repères d'autres appareils HD 5500 peuvent être trouvés dans notre base de données.

Un processeur ULV économique avec graphiques intégrés dans une plus ou moins 3 centimètres (~ 1,2 po) d'épaisseur, boîtier de 15 pouces - refroidissement ne devrait pas être un problème. En fait, le ventilateur du boîtier est presque jamais actif lors de l'utilisation de routine de sorte que le portable fonctionne silencieusement.

Cependant, sous charge notre échantillon d'examen attire avec insistance l'attention avec 36,7 à 38,3 dB (A), au moins lorsque l'on compare le niveau de bruit avec celui de la ProBook 450 G2 (32,9 à 34,3 dB (A)) ou ThinkPad E550 (de 32,8 à 33,8 dB (UN)). Cependant, dans la défense de l'A555, nous devons souligner que ce test a été effectué dans midsummer- avec des températures ambiantes allant de 25 à 26 ° C (~ 77 à 79 ° F) - un inconvénient que nous allons naturellement prendre en compte dans la notation.

Le boîtier ne chauffe pas excessivement en mode veille ou pendant la charge, malgré les conditions difficiles à tester. Un point chaud mineure d'un peu plus de 40 ° C (~ 104 ° F) développé sur le dispositif de gauche dans la zone de l'évent lors du test de stress. Cependant, ce ne sera guère affecter l'utilisation de routine, et le dispositif peut être utilisé sur les genoux sans aucune hésitation. Batterie ASUS X59Sr .

Les capteurs de The Core i5-5200U enregistré une température à coeur de 70 ° C critique (~ 158 ° F) après une heure de charge via Prime95 et FurMark. La CPU étranglé légèrement à 1,7 GHz car il a atteint la limite de TDP de 15 watts. Dans de tels cas, le centre de PCU de la puce (unité de commande de puissance) priorise le GPU, et il peut même presque maintenir sa fréquence maximale de Turbo à environ 850 MHz.

Malheureusement, on n'a pas beaucoup changé au sujet de la qualité des haut-parleurs intégrés depuis notre dernier test . Le volume et la reproduction des aigus des petits haut-parleurs stéréo sont assez satisfaisants, mais le son manque de vigueur dans les médiums et les bas de gamme de tonalité. Cependant, ils ne sont certainement suffisante pour les besoins de bureau - en particulier car il est possible de connecter des enceintes externes ou des écouteurs pour la musique ou des films (via la prise de 3,5 mm ou HDMI).

Contrairement à la Lifebook A544 (5.4 à 8.2 watts), ralenti la consommation d'énergie de l'A555 a diminué que de façon marginale - un développement surprenant. HP ProBook 450 G2 (2,4 et 5,0 watts) et Lenovo ThinkPad E550 (3,3 à 7,0 watts) ont manifestement fait beaucoup mieux en utilisant le potentiel d'économies d'énergie de la plate-forme Broadwell.

L'A555 se stabilise à environ 30 watts pendant le chargement, ce qui est un taux typique pour les ordinateurs portables de cette taille et de configuration. Nous avons également enregistré des taux de pointe de près de 40 watts pour de courtes périodes de 30 secondes environ pendant le test de stress avant l'entrée en vigueur de limitation de TDP du processeur. Depuis Fujitsu a inclus une alimentation électrique de 65 watts aux dimensions généreuses, ces pics ne seront pas un problème.

La taille de 46 Wh batterie LifeBook est moyenne; certains concurrents comme le E5550 Latitude (51 Wh) ont un modèle un peu plus grande et d'autres comme le ProBook 450 G2 (40 Wh), une batterie un peu plus petite.

Cette capacité est suffisante pour naviguer sur Internet ou de rendre des vidéos HD depuis le disque dur pendant environ 6 heures en utilisant une luminosité de l'écran adaptée (environ 150 cd / m²). Toute une journée de travail sans l'alimentation devrait même être possible pour la gradation de l'éclairage un peu plus loin ou en prenant des pauses occasionnelles veille. Fait intéressant, l'A555 a une endurance similaire à celle du ThinkPad E550 mais il est équipé d'une batterie légèrement plus grande et de la consommation de ralenti plus bas.

A noter également: Merci à l'alimentation solide, la batterie complètement déchargée est presque entièrement rechargée en heures juste un an et demi.

A 750 Euros (~ $ 823) bureau ordinateur portable devrait avoir plus à offrir que la mise à jour du matériel et silencieux opération- une exigence que le LifeBook A555 de Fujitsu répond en partie seulement. Bien des aspects tels que les performances des applications de haut et les périphériques d'entrée sont assez décentes sur le côté positif, il ya aussi des lacunes importantes.

Sans aucun doute, le plus grand inconvénient de l'ordinateur portable est l'écran global décevant. Bien qu'il puisse être possible de négliger la reproduction des couleurs médiocre et faible taux de contraste en vue du groupe cible, la luminosité maximale beaucoup trop bas ainsi que la résolution de WXGA pauvres se révélera être un vrai inconvénient dans l'usage quotidien. Bien que Fujitsu a une option écran Full HD dans sa série, il est également uniquement basée sur un écran TN rudimentaire et seulement disponible en conjonction avec une puce graphique plus forte. Nous serions également attendus plus de l'enveloppe. La construction impeccable est impressionnant, mais le châssis est très volumineux par rapport au matériel, et il est aussi un peu souple dans certains endroits. D'autres fabricants brillent avec des options spéciales de mise à niveau (mSATA à sous / M.2) ou des métaux légers de meilleure qualité dans cette gamme de prix. Batterie ASUS K73SV .

Tout dit, le LifeBook A555 ne permet pas d'atteindre la recommandation d'achat convoité - qui pourrait encore changer si le prix sensiblement baisser au cours des prochaines semaines et des mois. Actuellement, la concurrence a des offres plus attractives dans la forme de l' HP ProBook 450 G2 , le Lenovo ThinkPad E550 , et l'un peu plus cher Dell Latitude E5550 .

06:04 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (0)