Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/09/2014

Batterie Pour Eee PC 1201T 1201HA

L'Acer Aspire E15 Touch est un ordinateur 15 pouces de milieu de gamme doté d'une dalle tactile et d'une configuration correcte (processeur Haswell Core i5, puce graphique Nvidia dédiée et HDD de 1 To). Il se destine à ceux qui cherchent un ordinateur domestique, mais transportable, apte à faire face à un large éventail d'activités. Tiendra-t-il ses promesses ?
Habillé entièrement de plastique noir satiné, l'Aspire E15 Touch se montre discret. La qualité de fabrication est bien là, l'assemblage est correct, sans jeu, le plastique employé est agréable au toucher, même s'il aime les traces de doigts. Nous sommes loin des matériaux utilisés sur les produits haut de gamme, mais l'ensemble est honnête et sans défauts.
Les dimensions restent contenues pour cette diagonale (381 mm de long, 254 mm de large et 25,4 mm d'épaisseur pour 2,3 kg), ce qui le rend assez facilement transportable.
Le clavier de type chiclet offre une frappe correcte, mais perfectible. Les touches ont une taille et un espacement corrects, mais leur course trop courte et leur faible résistance à la frappe ne conviendront pas à des séances de frappes trop longues. Le touchpad est de bonne taille, avec un revêtement plastique qui n'offre pas une glisse excellente. Il donne accès à tous les raccourcis propres à Windows 8.Batterie Eee PC 1201HA
La définition HD Ready associée à la dalle de 15,6 pouces permet d'utiliser l'écran tactile sur le bureau Windows classique comme sous l'interface Metro.

La connectique est correcte et correspond à ce que l'on peut attendre de ce type de machine. On trouve donc un port VGA, un Ethernet, un HDMI, un USB 3.0 et la prise combo Jack sur le côté droit de la machine. Sur le côté gauche, ce sont deux ports USB 2.0 et le lecteur graveur de DVD qui trouvent leur place.

La connectivité sans fil n'a pas été oubliée, avec le Bluetooth et le Wi-Fi. Ce dernier offre un signal relativement stable, à -50 dBm entre 5 et 10 mètres et qui tombe à -55 dBm à 20 mètres.

L'Aspire E15 Touch gère correctement sa température. En plein stress test, la machine n'est montée qu'à un maximum de 49,2°C. Bon point, ce pic se situe au niveau de l'extraction d'air du châssis, ce qui prouve que la chaleur est correctement évacuée. Côté nuisance sonore, rien à signaler puisque la machine reste sous la barre des 40 dB(A). Elle est donc discrète en toutes circonstances.
Acer a équipé sa machine d'une dalle TN brillante d'une définition de 1366 x 768 px. Si l'absence le revêtement mat en a déjà refroidi plus d'un à la lecture de ces lignes, les mesures qui vont suivre se chargeront des autres. La luminosité maximale plafonne à un tout petit 134 cd/m² et le contraste maximal s'établit à 300:1. Autant dire que l'utilisation en extérieur est contre-indiquée et qu'il faudra fuir toutes les sources de lumière trop directes.
Et pour ceux qui, à ce stade, sont encore motivés par cet écran, sachez que le DeltaE — écart moyen entre les couleurs idéales et celles réellement affichées — atteint 13 ; un écran est considéré comme fidèle sous la barre des 3. La température des couleurs s'envole quant à elle à 33 543 K — presque un record de dérive —, pour une norme fixée à 6 500 K. Les images affichées sont donc clairement bleutées. Tout le monde est calmé cette fois ?Batterie Eee PC 1201T

La sortie audio Jack est loin d'être satisfaisante. On mesure un haut niveau de distorsion même sans pousser le volume à des valeurs élevées, tandis que l'image stéréo est quasi inexistante. Seule la puissance de sortie est acceptable, mais peu exploitable du fait des défauts précédemment cités.

Pas de miracles non plus du côté des haut-parleurs. La courbe de réponse en fréquence parle d'elle même : seuls les médiums sont intelligibles, les basses et les aigus s'affichant aux abonnés absents, ce qui confine l'utilisation à une simple écoute des voix.

La configuration testée :

La configuration reçue en test comprend un processeur Intel Core i5-4210U, 4 Go de mémoire vive, une carte graphique Nvidia GT 840M, un HDD de 1 To. Contrairement au reste du test, qui est valable pour tous les Acer Aspire E15 Touch, seule la déclinaison ici testée est concernée par nos commentaires sur les performances.
La machine ainsi équipée atteint l'indice 100. Comparé à d'autres machines plus ou moins équivalentes, l'Aspire E15 Touch s'en sort bien. Il devance l'Acer Aspire V7 (indice 92) et est assez proche du Lenovo Flex 2 15 pourtant équipé d'un processeur Intel Core i7 (indice 107). Il se place logiquement loin devant le Lenovo Ideapad S510p et son i3-4010U (indice 58).Batterie ZenBook UX31A

Les tâches légères, comme le traitement de texte et le surf Internet, ne posent donc aucun souci à cet Aspire, tandis que les programmes plus lourds, comme l'export de photos et l'encodage vidéo, prennent un peu de temps, mais cela reste correct et non rédhibitoire. On regrette l'absence de cache SSD qui aurait pu amener un gain de réactivité lors de l'allumage et de l'extinction de la machine. Toutefois, la capacité du disque dur permet de stocker sans se retenir un grand nombre de fichiers de tous types (texte, audio, vidéo...).
La carte graphique choisie par Acer est une Nvidia GeForce 840M. Nous l'avons déjà croisé sur le Lenovo Yoga Flex 2. Comparée à une carte d'ancienne génération, cette 840M équivaut à une GT750M, comme celle présente sur l'Acer V7 par exemple.
On peut donc jouer à des jeux récents dans la définition native de la dalle, en choisissant toutefois un niveau de détails moyen. Les jeux présents dans le Windows Store ne posent quant à eux aucun souci et l'on peut profiter ainsi de l'écran tactile pour se divertir.

La lecture de vidéos ne pose bien entendu pas de problème à cette puce graphique.
L'autonomie de l'Aspire E15 Touch est tout juste correcte. Il ne tient que 4h30 à notre test (Wi-Fi désactivé, rétroéclairage du clavier coupé, écran à 100 cd/m² et casque branché). Ce n'est pas extraordinaire, tout juste acceptable.Batterie Asus N53J

11:49 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2014

Batterie Dell Latitude E5520 7200mAh

Lancée par Gbatteries Systems Inc., la BatteryBox (50Whr, 12 000mAh) va être en mesure d’offrir un surplus d’autonomie de 12 heures au MacBook Air, de 6 heures au MacBook Pro, et peut également recharger un iPhone 8 fois avant de tomber en rade de jus. Ensuite, il faudra compter environ 4h30 pour recharger cette BatteryBox à 80%, et 9 heures pour arriver à un niveau de charge de 100%, via microUSB. Elle exploite un module nommé BatteryOS, qui va lui permettre d’assurer des cycles de recharge durant 5 ans environ, et ce sans être marquée par la moindre dégradation de sa batterie.

Exploitant un adaptateur MagSafe2, la BatteryBox ne va pas recharger les batteries des ordinateurs Apple, mais leur dispenser l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. Néanmoins, il est possible de lui adjoindre un adaptateur USB pour justement autoriser la recharge de terminaux USB.

La batterie Externe Dual USB iFANS est l’accessoire indispensable pour recharger vos appareils mobiles en déplacement (pas seulement les appareils Apple) !! Son énorme capacité de 11200 mAh vous permet de recharger complètement jusqu’à 6 fois un iPhone 4s/5/5c/5s et 80% d’une tablette iPad par exemple.

Grâce à sa double sortie USB et sa capacité conséquente de 11200 mAh, vous pouvez recharger complètement deux smartphones en même temps! Utilisez la sortie de 1A pour les smartphones et celle de 2.1A pour les tablettes, c’est aussi simple que cela ! (Lien boutique).
Selon le pas toujours bien renseigné Digitimes, Apple chercherait à automatiser au maximum la production de ses produits et c’est la batterie de l’iPhone qui pourrait être entièrement automatisée. Dès cette année, plus aucun ouvrier ne travaillerait sur les chaînes qui produisent la batterie selon le site taïwanais.

D’après nos informations, la production des batteries est déjà largement automatisée. De fait, l’assemblage des composants qui composent la batterie est déjà une opération menée par des robots. Dans le cas de l’iPhone toutefois, il est possible que la dernière étape, celle qui consiste à souder le connecteur et à coller un autocollant sur la batterie, soit encore faite à la main.

On peut comprendre que c’est cette ultime étape qui serait automatisée, pour une fabrication qui serait désormais entièrement menée sans intervention humaine. Dès lors, seul l’assemblage final serait encore fait manuellement sur un iPhone, tous les autres composants étant déjà produits par des robots.

 

Avec un tel niveau d’automatisation, Apple pourrait déplacer plus facilement les chaînes de production dans un autre pays, et pourquoi pas aux États-Unis, comme elle l’a fait avec le nouveau Mac Pro. Même si les salaires ont augmenté en Chine, le pays reste le plus efficace pour produire vite et produire beaucoup et il est probable qu’Apple ne change pas de pays pour produire ses iPhone.
On peut en revanche imaginer qu’une partie de la main d’œuvre exploitée sur les chaînes de production de batterie pourra être réaffectée à d’autres chaînes, comme celle de l’assemblage final justement. Les iPhone 5 et 5s ont connu quelques problèmes de production, en particulier à leurs lancements, notamment à cause du rythme trop élevé. Plus d’ouvriers sur cette étape cruciale pourrait permettre à Apple d’augmenter la qualité de ses finitions.

Le fabricant Macally est historiquement spécialisé dans les accessoires pour Mac, mais le succès des périphériques mobiles Apple a changé la donne. Désormais, l’entreprise propose toute une gamme d’accessoire pour iPhone, iPad et iPod touch et bien évidemment, les batteries portables sont désormais un incontournable de tous les fabricants d’accessoire. Nous avons testé la batterie Macally mBP30L, un modèle qui dispose de sérieux arguments, mais qui souffre aussi de quelques défauts.

Une batterie tout-en-un La batterie de Macally offre une capacité de 3 000 mAh, ce qui n’est pas vraiment une prouesse avec des dimensions de 9,7 x 7,4 x 1,7 cm pour un poids d’environ 90 grammes. En comparaison, c'est autant que la batterie PocketCell Duo d'Innergie beaucoup plus compacte (cf. notre test). Le modèle mBP52L est plus intéressant puisque pour les mêmes dimensions et quelques grammes de plus, cette batterie offre une capacité de 5 200 mAh.

La particularité de la batterie mBP30L de Macally est d'intégrer un câble Lightning et un câble Micro-USB. Elle permet ainsi de recharger les iPhone 5/5c/5s, l'iPod touch 5g ainsi que l'iPod nano 7G directement. Tous les smartphones utilisant un connecteur Micro-USB peuvent également être rechargés. En revanche, on évitera d'utiliser ce modèle pour recharger un iPad. En effet, la sortie Ligthning est ici limitée à 1 ampère alors qu'elle peut monter à 2,1 ampères sur le modèle mBP52L, plus rapide pour charger la tablette Apple. Dans tous les cas, l'intensité du courant ne dépasse pas 0,5 A sur le port Micro-USB. En revanche, le port USB proposé en plus peut fournir 1 ampère (1A).
Outre les câbles Lightning et Micro-USB intégrés, la batterie Macally dispose donc d’un port USB permettant de recharger n’importe quel autre périphérique USB à l’aide d’un câble et d’un port Micro-USB servant à recharger la batterie.

Pour cela, il faudra utiliser le câble USB vers Micro-USB fourni avec. Sur la face avant, un bouton unique permet à l’aide d’une pression rapide de connaitre la capacité actuelle : cinq LED blanche indiquent le niveau de charge de la batterie par tranche de 20 %. Une pression de deux secondes permet de lancer la recharge d’un périphérique Lightning. La recharge via Micro-USB se déclenche automatiquement dès la connexion d’un périphérique. Une pression longue permet d’éteindre la batterie.

Si le câble Lightning est relativement court, il permet tout de même de placer l’iPhone sur la batterie lors de la recharge. On peut ainsi recharger l’iPhone dans un sac sans risque de déconnexion. En 15 minutes, la batterie Macally permet de recharger l’iPhone 5s d’environ 15 %. Pour passer de 33 à 80 %, il nous a fallu 45 minutes et quasiment 1 h 35 pour arriver à 100 %.

Comme d’habitude, la recharge complète est toujours la phase la plus longue. Il ne restait alors plus que deux LED d’allumer soit moins de 40 % de la capacité maximale. Autant dire que le modèle 3 000 mAh ne pourra servir que pour recharger une fois un iPhone 5, 5c ou 5 s alors que la batterie de l’iPhone n’est que de 1 460 mAh. Il y a encore beaucoup de perte entre la capacité annoncée et la capacité de recharge, mais cela est vrai pour toutes les batteries portables.
Des chercheurs de l’Université de l’Illinois ont créé une batterie comestible, capable de se dissoudre lentement dans le corps. Une invention qui ouvre la voie vers des médicaments intelligents. En effet, la batterie biodégradable pourrait alimenter les capteurs ingérables, permettant de suivre les signes vitaux d’un patient, dans l’avenir.

Cette batterie du futur est faite à partir de magnésium, de fer et de tungstène, le tout plongé dans une solution saline puis recouvert d’une membrane en polyanhydride, un polymère biodégradable. Comme les ions de ces métaux sont biocompatibles et à faible concentration, ils peuvent se désagréger lentement dans l’organisme.

Pesant à peine 3,5 grammes, la batterie serait suffisamment puissante pour alimenter un implant pendant toute une journée. Le temps de dissolution varie en fonction de la température. Ainsi, plongée dans une solution d’eau salée à 37°C, elle disparaît en 11 jours. Toutefois, elle se dissout presque complètement une fois la température montée à 85°C. A long terme, ces batteries pourront équiper les capteurs et les simulateurs cardiaques à implanter dans le corps. La prochaine étape consiste à améliorer l’autonomie de cette batterie biodégradable et éventuellement, réduire davantage sa taille.

Selon le site digitimes, Apple aurait décidé d'automatiser les lignes de fabrications des batteries qui seront destinées à l'iPhone 6 dans le courant de l'année. L'objectif de cette automatisation est de réduire considérablement la main d'œuvre sur l'assemblage des iPhone, ce qui réduirait les coûts et permettrait à Apple de contourner les difficultés de ses sous-traitants pour trouver des employés.

Cette automatisation donnerait aussi la possibilité à Apple d'augmenter la cadence de production des iPhone. Il faut savoir que ce n'est pas la première chaîne de production qu'Apple à être automatisé car celles des iMac, Mac Pro et autres sont déjà entièrement automatisées avec une main-d'œuvre finale qui est uniquement nécessaire pour l'assemblage. Cette décision est également la conséquence de la montée des coûts salariaux en Chine.
Toujours selon le site digitimes, il est donc peu probable qu'Apple délocalise toute la production de ses iPhone aux États-Unis car la majorité de ses fournisseurs est toujours localisée en Chine. L'avantage des lignes de production automatisées est qu'elles permettent surtout à Apple de ne pas s'installer à proximité d'un bassin d'emploi afin de fournir la main d'oeuvre.

La société BatteryBox commercialisera à l'automne prochain une batterie externe pour les MacBook Pro et MacBook Air. Cette batterie portable dispose d'une capacité de 50 Wh (12 000 mAh) ce qui permet d'alimenter un MacBook Air pendant 12 heures ou bien encore de recharger huit iPhone. La batterie peut également faire fonctionner un MacBook Pro pendant 6 heures. Elle dispose d'un connecteur MagSafe 2 compatible avec les derniers modèles de MacBook et aussi d'un port USB permettant de la recharge des appareils mobiles.

 

La BatteryBox mesure 9,0 x 6,7 x2,5 cm pour un poids de 250 grammes. Elle se recharge à l'aide d'un port Micro USB en 9 heures, mais il est possible de la recharger à 80 % en seulement 4h30. Elle se recharge également deux fois plus vite avec un chargeur 2A comme celui de l'iPad ou bien encore le port USB d'un MacBook. Attention, la batterie peut recharger les appareils USB, mais pas les MacBook. Dans ce dernier cas, elle se contente d'alimenter le portable directement, mais la batterie interne n'est pas rechargée. Le fabricant affirme que le système d'exploitation de la batterie, baptisé BatteryOS, permet de supporter 3 000 cycles de recharge et de conserver 96 % de la capacité même après 5 ans d'utilisation.

Au final, la BatteryBox s'annonce vraiment prometteuse, mais il faudra patienter jusqu'à l'automne prochain pour pouvoir mettre la main dessus. Les précommandes sont déjà ouvertes pour un prix de 139 dollars, soit environ 95 euros.

La production à grande échelle de l’iPhone 6 n’a pas encore commencé, mais les premiers composants commencent à être commandés. Selon Digitimes, Apple a déjà passé des commandes pour les batteries de son futur smartphone. Deux fournisseurs seraient au programme, Simplo Technology et Desay Battery Technology. De son côté, Dynapack, qui est l’un des fournisseurs pour la batterie de l’iPhone 5 et de l’iPhone 5c, n’aurait pas été contacté — pour l’instant du moins. Il essaierait de pousser Apple à collaborer à nouveau avec lui, tout comme Sunwoda.
Sans surprise, la batterie de l’iPhone 6 devrait être plus importante grâce à la place gagnée. Le prochain modèle est attendu pour embarquer un écran de 4,7 pouces. Une déclinaison avec un écran de 5,5/5,7 pouces serait aussi proposée, proposant encore plus de place. La batterie intégrée sera donc plus grande. Néanmoins, rien ne dit que l’autonomie sera meilleure. En effet, un écran plus grand consomme davantage qu’un écran de 4 pouces.

Si Apple continue sur la même lancée, l’iPhone 6 sera lancé en septembre. De (petites) rumeurs et des analystes tablent sur une sortie pour cet été. Ce scénario se répète chaque année, et comme à chaque fois Apple ne propose pas de nouveaux iPhone à cette période.

13:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

10/09/2014

Batterie Toshiba PA3817U-1BRS 5200mAh

Le GT 72 Dominator Pro est le nouveau fleuron des ordinateurs portables gamer de MSI. Il vient se placer au-dessus du GT 70 et contre l'Asus ROG G750. C'est un pari pour le constructeur, car le GT72 est né d'une feuille blanche. Il inaugure donc un certain nombre de nouveautés, dont son châssis. À l'intérieur, on retrouve un processeur Intel Core de dernière génération et une carte graphique Nvidia très haut de gamme.

Exceptionnellement, et suite à un problème technique, les photos présentées dans la partie construction proviennent du site du constructeur et les photos de la caméra thermique ne sont pas présentes dans ce test.
Le design du châssis est donc complètement nouveau et les designers de MSI disent s'être inspirés d'Optimus Prime — le célèbre robot de Transformers — dans sa forme de camion ; pas forcément un gage de finesse, donc. Dans la pratique, le GT 72 dominator Pro n'est pas si imposant que ça. Ses lignes sont tendues et l'on retrouve le même capot que celui du GS60 Ghost Pro. La machine s'habille d'aluminium noir du plus bel effet et seule la partie inférieure est en plastique. Deux bandes lumineuses prennent place sur le devant tandis que le logo arrière est rétroéclairé. On aime ou on n'aime pas, mais cela reste relativement discret.
Le clavier chiclet, signé Steelseries, profite d'un rétroéclairage complet entièrement paramétrable via un logiciel dédié. Les touches sont bien espacées et de bonne taille. Elles répondent efficacement à la frappe. Le touchpad est entièrement intégré au repose-poignet et se dote d'un encadrement lumineux. Il offre un excellent toucher et gère tous les raccourcis Windows 8.1. Cependant, comme sur l'ensemble des portables gamer déjà testés, son utilisation en jeu ne peut être qu'anecdotique et on préférera s'offrir les services d'une souris dédiée.Batterie Toshiba Satellite L300

On note également la présence de 4 touches sous le bouton d'allumage. Le premier gère la bascule entre le GPU (Nvidia) et l'IGPU (la puce graphique Intel intégrée) ; le second enclenche le mode turbo des ventilateurs ; le troisième enclenche le streaming des parties de jeux vidéo ; le dernier donne accès aux réglages du clavier. L'idée de déporter ces fonctions sur des touches dédiées est assez astucieuse et pratique à l'usage.

En matière de connectique, il ne manque absolument rien à ce GT72 puisque l'on trouve six ports USB 3.0, un port HDMI, deux ports mini-DisplayPort, un port Ethernet et pas moins de deux entrées et deux sorties audio Jack. On retrouve également un lecteur Blu-ray. La présence des trois ports vidéo n'est pas innocente puisque le GT72 est capable de gérer trois écrans en même temps avec la technologie Nvidia Surround ; ce qui permet de jouer sur trois écrans.

La connectivité sans fil est bien sûr présente avec le WiFi 802.11 b/g/n et le Bluetoooth 4.0. Il faut également noter que le logiciel de gestion du réseau Killer permet de gérer les deux connexions (sans fil et filaire) en même temps. On peut donc attribuer une fonction à chaque connexion ; par exemple les téléchargements au filaire et le Web ou la VoIP au Wi-Fi.
Un gros travail de refroidissement a été réalisé. Le système est performant même sans enclencher le mode Turbo. L'air chaud extrait lors de notre stress test ne dépasse pas 53°C pour un bruit contenu sous la barre des 39 dB(A). En mode Turbo, la température descend de 2,5°C mais les nuisances sonores montent à 43 dB(A).

La dalle de 17,3 pouces du MSI GT72 Dominator Pro est une TN mate en Full HD (1920 x 1080 px). Elle affiche un très bon taux de contraste de 1 082:1 et une luminosité maximale de 268 cd/m².Batterie Toshiba PA3788U-1BRS

Le calibrage n'est malheureusement pas de même facture. Le Delta E — écart entre les couleurs idéales et les couleurs mesurées — s'établit à 10,8 alors qu'un écran est considéré comme fidèle lorsque son Delta E est inférieur à 3. La température des couleurs s'envole à 26 029 K alors que l'on vise 6 500 K.
Devant de tels résultats, nous avons décidé de recalibrer l'écran à l'aide de notre sonde. Les résultats obtenus sont moins impressionnants qu'avec le GE70 Apache Pro, mais ils sont sensibles. Ainsi, la température des couleurs descend à 8 081 K, tandis que le DeltaE se cale à 4,9. Même le taux de contraste s'améliore (1188:1).

La sortie casque de ce GT72 Dominator Pro est convaincante, sans bruit parasite, puissante, avec une image stéréo bien représentée. On pourra donc brancher un bon casque gaming dessus pour profiter pleinement de l'ambiance sonore de ses jeux préférés.
Par contre, et malgré les promesses de MSI, les haut-parleurs sont très décevants. Comme le montre le graphique ci-dessus, la bande des fréquences reproductibles est très étroite, sans basses ni bas-médiums ou aigus — on n'entend que les médiums en fait. Autant dire que le "subwoofer" n'est là que pour faire bien sur la fiche technique. Reste un volume puissant, qui ne laisse apparaître les distorsions qu'à son plus haut niveau. 

La configuration reçue en test comprend un processeur Intel Core i7-4710HQ, 16 Go de mémoire, une carte graphique Nvidia GTX 880M, un SSD de 128 Go accompagné d'un disque dur mécanique de 1 To. Contrairement au reste du test, qui est valable pour tous les GT72 Dominator Pro, seule la déclinaison ici testée est concernée par nos commentaires sur les performances.

Avec une telle configuration, ce portable est particulièrement performant et devient le plus puissant que nous ayons testé à ce jour (indice de 148). Il passe devant l'Asus ROG G750 (142), déjà très performant, ou le GS60 Ghost Pro (139).

Le GT72 n'est jamais à court de ressources et toutes les tâches, même les plus lourdes, sont avalées rapidement. On prendra comme exemple l'export de 100 photographies réalisé en 310 secondes ou la compression d'une vidéo de 228 Mo expédiée en 107 secondes. On apprécie également la présence du SSD qui offre des temps de chargement courts, ainsi que des démarrages et extinctions expéditifs.Batterie Toshiba PA3817U-1BRS

L'affichage est confié à une carte graphique Nvidia GeForce GTX 880M. Nous l'avions déjà croisée sur l'Asus G750. On sait donc que l'on peut s'attendre à un très haut niveau de performances.
Sans surprise, le GT72 se hisse au-dessus de ses concurrents, à l'exception du benchmark Firestrike où le modèle d'Asus conserve l'avantage.

En jeux, les deux machines se valent et proposent le même nombre d'images par seconde avec tous les détails au maximum. On peut donc jouer à Tomb Raider ou Bioshock Infinite avec un débit qui ne descend pas en dessous de 65 i/s ; on descend à 47 i/s avec Battlefield 4 et Metro : Last Light. Seul Crysis 3 poussé au maximum approche des fatidiques 30 i/s .

Les portables pour joueurs ne sont jamais très endurants et ce modèle ne fait pas exception à la règle. Il s'est éteint après 3h30 de lecture vidéo (mode avion, rétroéclairage clavier désactivé, casque branché et écran à 100 cd/m²).
1. Ne court-circuit. Un court-circuit peut causer des dommages graves à la batterie de votre ordinateur portable.
2. Conservez-le dans un endroit frais et sec (La température appropriée est d'environ 15 ° C). Avant le stockage, vous devez confirmer votre Dell Inspiron batterie n'est pas complètement déchargée. Si elle est vide, la charge pendant environ 30 minutes.
3. Habituellement , une batterie au lithium-ion doivent être conservés à environ 40% l'état de charge,, car l'autodécharge de la batterie du portable peut briser la batterie dans le stockage.
4. S'il vous plaît prendre le Batterie Inspiron à partir de votre machine quand elle n'est pas utilisée et nettoyez-le avec un chiffon doux et sec.
5. Ne pas laisser tomber, frapper ou autrement abuser de la batterie d'ordinateur portable, car cela pourrait entraîner l'exposition.
6. Surtout éviter la sur-décharge et la température élevée. Toshiba PA3780U-1BRS

http://bustking.snappages.com/blog/2014/08/15/45wh-14-8v-batterie-pour-toshiba-pa5076u-1brs

http://liugang.jigsy.com/entries/general/original-batteri...

10:25 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)