Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/07/2014

Batterie Pour ASUS X71SL

Le jeu à emporter. Le processeur Haswell et la carte graphique Maxwell l'ont fait : le UX32LN combine les performances d'un ordinateur portable multimédia relativement rapide à la mobilité et l'élégance d'un Ultrabook. Embarquant un excellent écran à dalle IPS et un équipement de stockage jouant presque sur l'opulence, le UX32LN est une option très sérieuse dans votre choix. Et ce pour un prix tout à fait raisonnable.
Puissance, mobilité et haute qualité, soit en quelques mots les exigences des du marché des Ultrabooks modernes. Un aspect que les technophiles ont à cœur reste cependant délaissé dans la conception de ces petits bijoux : les puces graphiques même les plus rapides que l'on trouve en leur sein ne suffisent pour faire tourner les jeux actuels et autres applications 3D complexes.

Pourquoi alors ne pas combiner un ultraportable à une carte graphique intégrée ? Asus était l'un des tous premiers fabricants à offrir un tel appareil avec le UX32VD il y a de cela deux années. L'accueil était plutôt chaleureux et bienveillant, avec le Zenbook UX32LN Asus nous propose son successeur en intégrant des composants mis à jours et quelques petites améliorations par-ci par-là.

La configuration de base à 900 euros environ suffit par son équipement on ne peut plus complet avec un processeur Core i5-4200U, 8 Go de mémoire vive RAM, un SSD de 128 Go et un dalle Full HD 13,3 pouces. Le vrai point fort réside néanmoins en la toute nouvelle Nvidia GeForce 840M, un élément qui rend le UX32LN réellement unique parmi les autres Ultrabooks (voire les autres ordinateurs portables tout court). Notre configuration de test comprend un SSD de 256 Go (comptez 100 euros de plus) et un processeur Core i7 plus véloce (comptez ici encore 100 euros supplémentaires).ASUS X53S Batterie

Le Zenbook devra se méfier de l'Acer Aspire S3-392G qui a été récemment testé par nos soins et qui servira ici, de point de comparaison.
Bien que le UX32LN ne puisse pas porter le patronyme d'Ultrabook du fait de l'absence d'un écran tactile, les dimensions et le poids rentrent dans les standards de cette famille. Au premier regard, l'épaisseur de 18 mm et le petit poids de seulement 1,44 kg apparentent ce châssis en métal à ceux utilisés dans les autres Zenbook plus coûteux que sont les UX301 et UX302. Il subsiste bien évidemment certaines différences : le revêtement Gorilla Glass des surfaces externes n'est plus de la partie, on trouve à la place un métal mat miroitant. La palette des couleurs choisie (gris argent, noir, gris foncé) peut manquer d'originalité, mais elle concorde avec l'impression de haute qualité de l'appareil.

Asus a façonné la base à partir d'un solide bloc d'aluminium : aucun écart excessif n'est à noter entre les différentes parties. Outre cela, la conception choisir par le Taïwanais permet une grande robustesse, le châssis ne s'affaissant pas même avec beaucoup de force. Le compliment s'applique aussi pour l'écran qui résiste fort bien aux torsions malgré la finesse de sa construction.

Les charnières permettent une ouverture facile de l'écran, on pourra même le faire d'une main sans rencontrer de problème. Si elles sont précises, ces charnières ne parviennent néanmoins pas à éradiquer tout mouvement de va-et-vient. On ne tiendra pas vraiment rigueur à Asus sur ce point tant le problème reste assez acceptable. On appréciera grandement les petits aimants qui permettent de maintenir l'écran fermé, empêchant toute ouverture accidentelle de l'écran. Il faudra juste veiller à ne pas laisser votre carte de crédit à côté de ce Zenbook.
De manière semblable au UX32VD, le UX32LN dispose de trois ports USB 3.0. Seules les sorties vidéo ont été remises au goût du jour : aux côtés du port HDMI quasiment obligatoire, l'utilisateur a maintenant droit à un miniDisplayPort synonyme de moniteurs haute-résolution allant jusqu'à la norme 4K. La sortie VGA a été délaissée sur le chemin de la conception du produit, on comprendra le choix par son usage de plus en plus restreint de nos jours. On trouvera aussi un lecteur de cartes SD et une sortie casque : une richesse de la connectique assez moyenne au final. ASUS X71SL Batterie

Asus a choisi de placer la majorité des ports mentionnés ci-dessus sur le côté droit du châssis pour un accès facilité. Les espaces entre les ports étant relativement faibles, il se peut que d'épaisses clés USB encombrent les ports avoisinants. Le fabricant taïwanais aurait dû laisser un peu plus d'espace...
Batterie ASUS N55SF L'absence d'un adaptateur LAN/Ethernet force le Zenbook à ne compter que sur des réseaux sans-fil. Le module WiFi WLAN Wireless-AC 7260 est fourni par Intel la puce ne fait pas que prendre en charge les normes sans-fil les plus courantes, elle est compatible avec les fréquences 2.4/5 GHz (bibande) ainsi qu'avec la technologie dual-stream (2x2 TX/RX). Combiné à un routeur 802.11ac, le TP-Link Archer C7, nous avons réussi à atteindre un excellent débit de transfert réel de 17 Mo/s en nous tenant à côté du modem. Dans des circonstances un peu plus relevées (distance de 4 mètres, un mur plein), nous avons tout de même obtenu 14 Mo/s. En forçant la norme 802.11n, les résultats ne s'élèvent qu'à 7,5 Mo/s quel que soit le scénario.

Il est relativement facile d'ôter la large trappe de maintenance avec les outils correspondant (Torx T5). Mais il faudra être très précautionneux, une bande adhésive est supposée servir de fixation additionnelle pour l'arrière du châssis : elle risque fort de perdre sa propriété adhésive en cas de multiples manipulations de celle-ci. Pour ce qui est des entrailles, la carte mère offre un module WiFi WLAN au format mini-PCIe, un emplacement mémoire vive RAM occupé par une barrette de 4 Go (4 Go supplémentaires sont directement soudés au circuit intégré) ainsi qu'un SSD au format 2,5 pouces. La batterie est vissée au châssis et est en théorie, remplaçable. Il serait bienvenu de procéder à un nettoyage du ventilateur et du système de refroidissement après une utilisation prolongée.
Le prix de vente grand public inclut une garantie constructeur de deux ans retour en atelier. Certaines enseignes proposent des extensions optionnelles : une mise à niveau vers une couverture de 3 ans vous sera facturée aux alentours de 80 euros.

La webcam d'une résolution de 1280x720 pixels ne permet que des photos médiocres, l'image souffre de gros grains et de détails grossiers, plus particulièrement lorsque les conditions lumineuses sont mauvaises. Les microphones de part et d'autre de la webcam sont quant à eux convaincants avec une excellente qualité de la voix, un micro-casque ne sera pas nécessaire.
Outre les feuillets habituels, on trouvera un adaptateur secteur de 65 Watts ainsi qu'un attache-câbles. La boite du UX32LN ne contient aucun accessoire additionnel, un autre témoin de l'écart de prix avec les UX301 et UX302, qui sont livrés avec des housses premium et des adaptateurs LAN/Ethernet et VGA.

Pour ce qui est de la partie logicielle, on notera qu'Asus fournit un ensemble d'applications et d'utilitaires assez complets mais sans vrais plus inédits. La version préinstallée du logicien antivirus McAfee Internet Security alourdit excessivement l'installation, l'analyse en temps réel impact considérablement les taux de transfert des clés USB et autres disques durs externes.
Asus a fait appel aux périphériques éprouvés du prédécesseur sans modifications notables. Ce constat s'applique pour le clavier chiclet rétroéclairé qui offre des touches 15 x 15 mm malgré l'espace limitée. Pas de réelles surprises exception faite du bouton de mise sous tension qui est maintenant directement intégré dans le clavier. On s'habituera rapidement à la disposition des touches.

Mis à part de légers rebonds (surtout au centre du clavier), l'expérience de tape ne soulève aucune critique. Les touches arborent une frappe relativement ferme et claire, les entrées sont comprises mêmes sur les zones périphériques des touches. Ces qualités combinées à la bonne course des touches, le UX32LN conviendra parfaitement à ceux qui passent beaucoup de temps sur leur clavier, sans toutefois arriver à la qualité offerte par les machines professionnelles tels que les ThinkPad, EliteBook et Latitude.
Le pavé tactile offre de généreuses dimensions, 10,5 x 7 cm pour le pointage et les gestes multitouch. Le zoom par pincement et le défilement sans très précis et sans ralentissement. On n'en dira pas de même du curseur qui nous laisse une impression de léger retard à chaque mouvement : un problème qui ne devrait ennuyer que les utilisateurs les plus exigeants.

Du fait de la construction du ClickPad, une légère tape sur le côté respectif permet de simuler un clic gauche ou droit. Beaucoup des rivaux du Zenbook affichent des difficultés à contrer des mouvements involontaires du curseur lorsque vous tentez un clic. Les boutons simulant les clics nous ont par ailleurs conquis par leur point de pression ferme et direct.ASUS N55SF Batterie

15:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.